DAY2 : « Hello everybody  » Tout commence et rien ne va plus

17 août 2019 2 Par Crapec

Bonjour, aujourd’hui l’article est rédigé par une fine équipe constituée de :

Idriss, L’Hanna et Mattyeuh

 

Notre fil rouge a commencé et il fait de plus en plus de curieux. Pouvez-vous trouver la phrase vraie parmi les trois écrites? (Ceci est rhétorique, nous savons très bien que vous ne pouvez pas les lire…)

 

« Matthieu est très fort au ping-pong »

Matthieu

Oui, vous avez bien lu, Matthieu parle de lui à la troisième personne… On espère qu’il ne s’agit là que d’une condition temporaire. On vous tiendra au courant.

 

 

 

Les nouvelles rencontres et les jeux permettent à nos nouveaux CRAPECiens et anciens de se vider la tête et de rigoler un bon coup.

 

 

 

 

Une corde à changer Emma? Pas soucis, Pierre est là!

 

 

 

 

Mais savez-vous qui est Pierre?

Bon, maintenant vous le savez et vous risquez de ne plus l’oublier.

Cette photo n’est pas une simple grimace. En effet, Alice, Nina et Louise ont ré-introduit une ancienne tradition de la CRAPEC. Il s’agit de la boîte à mots câlins. Le principe étant de mettre un petit mot dans une boite dont l’ouverture est symbolisée par la bouche de Pierre, d’où cette moue particulière.

Ensuite, les « factrices » iront posté ces mots câlins remplis de bienveillance dans les enveloppes de nos artistes.

 

 

 

 

Les différents ateliers organisés par les professeurs de musique ont commencé. On peut d’ailleurs voir Jessica avec sa troupe d’artistes de musique du monde en plein travail musical.

 

 

 

« Lana a perdu au babyfoot mais c’est pas grave et elle aime beaucoup le chocolat »

Idriss

Vous cherchez du sens ou un lien avec cette citation? Arrêtez-vous de suite, il n’y en pas… Peut-être est-il temps de conclure cette article non?

 


Petite blague de l’un des écrivains du jour (M) :

Pourquoi les policiers aiment-ils la crème?

Parce qu’ils aiment avoir la peau lisse. ( Police = Peau lisse : très très nul marrant vous serez d’accord)


 

Et pour conclure cette journée en un mot, voici le celui d’Amarin : « Saxophone »

 

Guillaume